Les trois grandes religions s’associent en Centrafrique pour la paix

jeudi 19 mai 2016

Un « partenariat interconfessionnel pour la consolidation de la paix en République centrafricaine ». C’est le nom d’un projet qui vient d’être lancé par la plateforme interconfessionnelle du pays et qui s’étend sur une période de cinq ans. Au total, 7 millions de dollars sont versés par l’Agence des États-Unis pour le développement international et par des dons privés.

L’archevêque de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalainga, l’un des leaders de la plateforme inter-religieuse de Centrafrique, se réjouit de ce projet soutenu par plusieurs ONG catholiques et islamiques. Il a pour objectif de renforcer la capacité des institutions centrafricaines afin qu’elles deviennent des promoteurs de la cohésion sociale ; de faire en sorte qu’il y ait un développement économique au niveau des couches les plus pauvres de la population mais aussi de soutenir les victimes de violences et d’éduquer à la paix. « Pour la première fois, les partenaires vont soutenir un projet d’une durée de cinq ans, ce qu’ils n’ont jamais fait », a souligné Mgr Nzapalainga.

Lors du lancement de ce projet la semaine dernière, les trois leaders religieux centrafricains qui composent la plateforme interreligieuse, Mgr Nzapalainga, l’imam Omar Kobine Layama et le pasteur Nicholas Guérékoyame Gbangou, ont de nouveau précisé que la crise centrafricaine n’était pas de nature interconfessionnelle mais sociale et politique. (Radio Vatican)

Voir en ligne : Les trois grandes religions s’associent en Centrafrique pour la paix