85e chapitre général

Nos Constitutions affirment que le chapitre général « est, par excellence, signe et instrument de l’unité et de la solidarité de toute la fraternité rassemblée par ses représentants » (Const. n° 124,1). Elles rappellent en même temps que le chapitre est le moment favorable pour « traiter des affaires concernant la fidélité à nos saines traditions, le renouveau de notre forme de vie, le développement de l’activité apostolique ainsi que d’autres sujets de grande importance pour la vie de l’Ordre, sur lesquels tous les frères devront être consultés auparavant » (Const. n° 125,1).