Bron (Lyon) : obsèques de F. Michel Poly

Le 2 novembre à l’aube, le frère Michel POLY a rejoint son Créateur à l’âge de 88 ans.

Ses funérailles seront célébrées en l’église Notre-Dame de Lourdes à Bron
le mercredi 7 novembre 2012 à 14 h 45.
Selon son désir, son corps sera incinéré.

Né à Villefranche-sur-Saône (69) le 8 mars 1924, Michel Poly est entré au noviciat des capucins de Saint-Etienne le 30.10.1942 sous le nom de Fr. Benoît. Après des études de philosophie à Crest, il entame sa théologie à Clermont-Ferrand, interrompue en mai 1947 par un séjour au Sanatorium de Hauteville (Ain) et par des études à Notre-Dame de Voiron à Boëge entre 1948-50. Ordonné prêtre le 25 mars 1950, il est nommé lecteur d’Écriture Sainte à Clermont-Ferrand et fréquente l’école des Beaux-Arts. En 1954, il assure le transfert du Musée franciscain de Marseille à Rome et à partir de 1956 assure l’aumônerie hospitalière de « La Rouguière » pour tuberculeux à Marseille.
Malgré une santé fragile, il part en Mission en Éthiopie en 1957, dans la région confiée aux Capucins de la province de Paris. Il passera par plusieurs stations, toujours proche de la population : Massana et Doubbo, Harrar et Addis-Abeba. En 1961, il part se soigner en France et revient en février 1962 à Taza et Gambo. Après un congé pour fatigue nerveuse, il prospecte pour l’installation des frères au Harargué et arrive à Dire-Dawa. Il est nommé supérieur régulier en 1969 pour deux mandats jusqu’en 1975. Après un retour en France, il part en mission en RCA où la Province de Lyon est chargée du diocèse de Bossangoa. Il passe plusieurs années au service de l’évangélisation des enseignants et autres fonctionnaires de Bossangoa. Rentré en France en 1983, il assure de nombreuses années comme aumônier de plusieurs hôpitaux à Marseille. En 2004, il revient à Bron et, vu sa santé déclinante, est transféré en février 2010 à l’EHPAD St François de la Croix-Rousse à Lyon, où il s’éteint dans la nuit du 2 novembre dernier.