Des frères capucins et les Gens du voyage

Amitié et fraternité


Des frères capucins et les Gens du voyage

JPEG - 34.2 ko

Il y a bientôt six ans, la province envoyait quatre frères fonder une fraternité à Villeneuve-Saint-Georges (94), un lieu marqué par la pauvreté et l’interculturalité, accueillis par l’Église locale et son évêque, affrontant aussi ces défis. Le projet de fondation visait à rejoindre un milieu populaire marqué par la diversité culturelle et une Église impliquée dans ces enjeux. Et témoigner de la fraternité, charisme propre à notre tradition franciscaine-capucine.

Entrer en amitié

Comme le dit magnifiquement Éloi Leclerc : « Il nous faut aller vers les hommes [...] trop de souffrances et d’atrocités leur cachent le visage de Dieu. C’est notre amitié qu’ils attendent, une amitié qui leur fasse sentir qu’ils sont aimés de Dieu et sauvés en Jésus- Christ. » (Éloi Leclerc, Sagesse d’un pauvre, Éditions franciscaines, 1984, p. 150.)

JPEG - 1.8 Mo

Autrement dit, la porte d’entrée vers la fraternité, c’est l’amitié. Effectivement, nous avons choisi d’entrer en lien d’amitié avec ceux qui nous étaient donnés comme voisins, dans ce quartier de Belleplace-Blandin, oublié de la ville.

Un aumônier attentif (...)






Lire la totalité de cet article, extrait de la revue Notre-Dame de la Trinité, juin 2015.

Pour écrire à la revue Notre-Dame de la Trinité : nd-trinite@orange.fr