Franciscanismes au féminin : le séminaire de l’École franciscaine de Paris

La prochaine séance du séminaire "Franciscanismes au féminin" de l’Ecole franciscaine de Paris sera animée par Fabienne Henryot, Enssib, bcu-Lausanne, et aura pour thème : Lire et écrire chez les clarisses françaises aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Le terme « clarisse » recouvre à l’époque moderne une grande diversité de situations de vie et des lectures contradictoires de la règle de Claire. On se propose, tout au long de cette séance, d’explorer la lecture et l’écriture chez ces religieuses comme symptômes d’une ou de plusieurs manière(s) d’être clarisse en France à l’époque moderne.
Le point de départ de cette analyse sera le cadre normatif, constitué d’une part des textes réglementaires, et d’autre part, des bibliothèques conventuelles, celles-ci étant comprises, on le démontrera, comme le lieu d’expression d’une norme spirituelle et intellectuelle, plus que comme un lieu fonctionnel où la sœur retirerait des livres à lire.
Cette ambiguïté de la fonction de la bibliothèque dans l’univers conventuel, en particulier féminin, se verra, dans un second temps, dans les modalités d’appropriation des livres : lecture oralisée au réfectoire, prière au chœur, lecture spirituelle personnelle et silencieuse, lectures polémiques parfois, voire, dans les cas extrêmes, la non-lecture revendiquée par certaines sœurs, sont autant de moments et de gestes qui montrent justement l’écart entre la norme de la bibliothèque et la pratique quotidienne et en même temps, comment cette pratique quotidienne devient à son tour une norme pour la religieuse.
Enfin, on évaluera d’une autre manière l’appropriation des lectures, à partir des textes écrits par les clarisses et les sources textuelles qu’elles revendiquent. C’est sans doute dans ce domaine que la spécificité des filles de sainte Claire apparaît le mieux : il existe une culture écrite clarisse, très différente des carmélites, des dominicaines ou des cisterciennes au même moment.

Les séances du séminaire se tiennent de 15h00 à 18h00, à la salle Saint François, Couvent Notre-Dame-de-Paix , 32 rue Boissonade, 75014 Paris (métro 4 - Raspail ; RER B – Port Royal).
Le séminaire s’adresse à des étudiants ou à des personnes qui ont déjà une formation supérieure. Les étudiants qui le souhaitent, recevront un certificat de participation à ce séminaire en fin d’année universitaire. Les personnes qui envisagent de participer aux séances du séminaire voudront bien s’annoncer au fr. Henri Laudrin communication@franciscains.fr ou au fr. Claude Coulot claude.coulot@yahoo.fr