Huitième centenaire des clarisses de Reims (1220-2020)

LE COLLOQUE ET L’EXPOSITION


Huitième centenaire de la fondation des clarisses à Reims (1220-2020)

Le colloque et l’exposition

En 1220, soeur Marie de Braye, arrive à Reims pour établir ce qui semble bien être le premier monastère de clarisses en France du Nord. Elle est envoyée, à la demande d’Albéric, archevêque de Reims, par sainte Claire elle-même, fondatrice des « Soeurs Pauvres » et donc première abbesse du monastère de Reims.

En 1792 : Suite au refus des soeurs d’accueillir un aumônier « assermenté », le Directoire de la ville de Reims ferme le couvent et disperse les soeurs. Sébastienne retourne chez elle, à Vieux-lès-Asfeld, emportant le manuscrit contenant l’histoire de la communauté depuis la fondation, pour le soustraire aux ardeurs révolutionnaires.…

Fin d’une belle histoire ?

En 1933, le monastère des clarisses de Nantes refonde à Reims-Tinqueux, par l’envoi d’un groupe de soeurs…
Et c’est le début d’une nouvelle histoire…

En clôture de l’année jubilaire, sont organisés :
- un colloque, les 9 et 10 octobre, « Sœurs pauvres, 1220-2020. Huit siècles de vie clarisse à Reims », organisé en partenariat avec le département d’histoire de l’université de Reims, à l’ESAT L’Éveil (1, rue des Montépillois 51350 Cormontreuil).
- une exposition sur le même sujet aux Archives départementales de la Marne, à Reims, du 5 au 30 octobre.

La Bibliothèque Franciscaine des Capucins, et l’École Franciscaine de Paris sont partenaires de ces deux événements.

Toutes les informations sur le site web des clarisses de Cormontreuil.

Télécharger le flyer.