Message de l’Église d’Algérie


Nous étions 500 fidèles des quatre diocèses de l’Église catholique d’Algérie à nous retrouver les 24 et 25 octobre à Alger, au terme d’une année de réflexion, de prière et d’écoute mutuelle. Comme l’écrivaient les évêques, après cette rencontre :

« Quel bonheur de se retrouver ainsi en Eglise, sans distinction entre nous, vivant ensemble la même joie de la rencontre ! Nous avons vécu l’expérience que quand nous disons "nous", Eglise d’Algérie, il nous faut, pour être vrais, inclure toutes ses composantes. Notre Eglise est catholique, c’est-à-dire universelle, unie par la même foi et un même amour. Les amis musulmans, venus partager la fête, ne se sont pas sentis en dehors. Ils étaient « avec nous ». Les chrétiens algériens ont pu dépasser leurs appréhensions. L’appartenance à Christ ne coupe pas, elle ouvre. C’est une grâce pour notre Eglise, mais aussi pour notre peuple d’Algérie qui fait, à une modeste échelle, l’expérience que la diversité des appartenances peut apporter la paix. »

Au terme de cette assemblée un message a été proclamé, qui est adressé aux Algériens et aux Algériennes, à tous les amis de l’Algérie, à chacun et chacune des frères et sœurs de l’Église

Déclaration de l’assemblée interdiocésaine des 24 et 25 octobre 2014

Aux Algériens et aux Algériennes, à tous les amis de l’Algérie, à chacun et chacune des frères et sœurs de l’Église
L’Église catholique d’Algérie vous salue. Nous venons de vivre une année d’écoute de la Parole de Dieu, de rencontres et de réflexion, où nous nous sommes dit les uns aux autres ce que comme chrétiens nous vivons en Algérie.

Au terme de deux journées de rassemblement, de partage fraternel et de célébration à Alger, nous souhaitons partager avec vous ce qu’ensemble nous sommes et voulons être :
Une Église qui prend le temps. C’est bien l’expérience que nous avons faite cette année. Temps de la prière. Temps de la parole, de l’écoute et du dialogue. Temps pour apprendre la langue de l’autre, pour le connaître et se laisser transformer par lui. Temps du rassemblement et de la fête.
Une Église de baptisés : une Église qui rassemble des hommes et des femmes à la suite de Jésus, jeunes et vieux, nés ici et nés ailleurs, aux expériences et aux histoires très diverses. Une Église où chacun est reconnu dans sa dignité et sa liberté. Une Église qui fait corps dans la diversité de ses composantes et qui cherche inlassablement son unité avec l’ensemble de la communauté humaine.
Une Église citoyenne, qui prend part à l’échange dans la société sur tout ce qui donne sens à la vie humaine et qui accepte d’être contredite. Une Église qui se fait conversation avec tous. Une Église qui ose témoigner, simplement et librement, en paroles et en actes. Une Église qui propose un style de vie, qui veut contribuer à la construction de la société à laquelle elle appartient, et dans laquelle elle se reconnait des droits et des devoirs.
Une Église d’alliances, entre le Nord et le Sud, entre l’Orient et l’Occident. Une Église qui nous invite à nous déplacer et à visiter les autres, mais aussi à accueillir et à vivre l’hospitalité. Une Église pour laquelle n’importe pas seulement ce qui se réfère à l’Évangile mais aussi ce qui lui ressemble. Une Église d’alliances en particulier entre chrétiens et musulmans, au service de l’amitié entre les peuples.

Bref, une Église qui veut témoigner de l’Amour de Dieu pour chaque personne. Merci de nous aider à vivre cela.

JPEG - 169.8 ko