Obsèques de frère Louis Prunières

Le 25 septembre 2017 au matin
le frère Louis Prunières
s’est endormi dans la paix du Seigneur,
âgé de 93 ans,
à l’EHPAD Saint-François à Angers.

La messe des funérailles sera célébrée
vendredi 29 septembre à 10h 30,
en la chapelle du couvent des capucins
62 rue Faidherbe (49100) Angers.


Notre frère Raymond Prunières est né le 1er septembre 1924 dans la commune de Mercin et Vaux (Aisne) dans une famille d’agriculteurs, 2e enfant d’une fratrie de 5 dont 2 filles. Son frère Jérôme sera également capucin, décédé en 2006. Il est entré à 12 ans à l’école des capucins de Petite -Chapelle (près de Namur, Belgique) puis à Saint-Fidèle à Agers. En 1942, le 4 octobre, il entre sous le nom de frère Louis au noviciat du Mans où il émet ses premiers vœux le 7 octobre 1943. C’est à Nantes qu’il a fait ses études de philosophie et de théologie, au cours desquelles il s’est engagé par la profession solennelle le 24 octobre 1946 et a été ordonné prêtre le 29 juin 1949.
Dès 1950, il est nommé à Paris Boissonade où il se livre à l’étude passionnée de la pensée de saint Bonaventure, et avec le Père Jean de Dieu de Champsecret, il publie en 1956 une traduction et un commentaire du De Triplici Via. Durant ce temps, il assure un accueil spirituel au couvent puis à Bry sur Marne. En 1965, il devient rédacteur à la revue Études Franciscaines. En 1974, il est à Beauvais avec son frère Jérôme et frère Dominique Gagnan, au presbytère de la paroisse Saint-Jacques, jusqu’en 1981 : il se retire alors à Barbazange (19) dans le diocèse de Tulle. Il y mène une vie d’ermite, et y rend cependant quelques services au curé voisin. Il y vivra jusqu’à ce que l’âge et la santé l’obligent à rejoindre le couvent d’Angers en 2005, où il est accueilli par la fraternité. Sa santé se dégrade encore, et en mars 2013, il est transféré l’EHPAD Saint-François.
Que le Seigneur qui connaît tous nos chemins de vie avec leurs joies, leurs peines et ce qui leur a donné sens, ’accueille dans sa paix et sa joie. Nous le confions à sa grande bonté et riche miséricorde et à la prière des frères et de ses amis.