Saint-Louis d’Istanbul : funérailles de frère Aloys Bailly

Le 2 mai 2013 à 23 h 30,

le Frère Aloys BAILLY

s’est endormi dans la paix
dans la communauté des Petites Sœurs des Pauvres à Bomonti (Istanbul)
âgé de 91 ans, après 68 ans de vie religieuse.

Ses funérailles auront lieu le lundi 6 mai 2013 à 11 heures
en l’église Saint-Louis d’Istanbul,
où il a servi pendant de longues années en « vrai prêtre et fils de saint François »

Né le 24 juillet 1922 à Vincennes (Val de Marne) Jacques Bailly, fils unique de sa famille, perd très jeune sa mère. Entré au noviciat du Mans (Province de Paris) en 1943, sous le nom de Frère Aloys, il y fait profession le 8 septembre 1944. Il poursuit sa formation à Nantes où il est ordonné prêtre le 29 juin 1949.
Professeur d’histoire de l’Église à Tours de 1950 à 57, puis au scolasticat de Crest (1957/58), il est envoyé en Turquie en juillet 1959 comme professeur au Séminaire St Louis. Il a été également engagé dans la catéchèse au lycée français, en turc et en français, et plus tard dans le catéchuménat. Il a desservi plusieurs chapelles, notamment celle de Bebek sur le Bosphore (au nord d’Istanbul, liée à une maison tenue par les Filles de la Charité). En juillet 1999, la fraternité française ayant été fermée, le Fr. Aloys devient membre de la nouvelle Custodie de Turquie et prend place dans la fraternité de Yesilköy. Par suite d’une chute à la bibliothèque en octobre 2007, il est accueilli à Bomonti chez les Petites sœurs des Pauvres pour sa rééducation et y est demeuré depuis, rendant différents service en communauté et aux personnes âgées. Depuis son dernier congé il y a trois ans, il n’a plus souhaité revenir en Province, la Custodie de Turquie étant devenue sa nouvelle patrie. Mais s’étant mis ces dernières années au courrier électronique, il était resté très en lien avec bien des frères et des amis et se tenait au courant de la vie de la Province.