Une action de grâce pour cette année de la Miséricorde à l’Oratoire des Capucins de Chambéry


Nous ignorons complètement où dans le monde catholique les groupes et les communautés ont assuré le Chapelet de la Miséricorde tous les jours durant cette année sainte. Nous saluons toutes les initiatives plus généreuses que la nôtre.
A Chambéry, nos célébrations (le chapelet de la Miséricorde suivie de l’office des lectures) se tenait en présence de Jésus exposé dans le Saint Sacrement, sauf quelques fois quand nous manquions du prêtre.
Pendant ces cinquante semaines le Seigneur nous a donné la grâce de la santé et de la persévérance. Heureusement nous avons pu nous acquitter de notre engagement sans défaillance. Sur ces cinquante semaines, une fois seulement il n’y avait que deux personnes qui veillaient à la continuité de notre prière. Le Seigneur n’a pas dit lui-même que lorsque deux ou trois sont réunis en mon nom je suis là au milieu de vous. Nous atteignons aussi 41 personnes par semaine, la semaine plus faible c’était seulement 13 personnes différentes. Rarement, nous avions aussi quelques enfants ou adolescents. Avec grande joie nous avons accueilli un labrador « Plume » qui accompagnait sa maitresse.
Plus d’une centaine de personnes différentes sont passées par l’oratoire à l’heure de la Miséricorde parfois par hasard ou attirées par le Seigneur.
C’est peut-être trop tôt pour parler des miracles, j’en suis sûr qu’il y en avait. Certains récipiendaires n’arrivent pas encore à donner de mots à ce qu’ils ont obtenu, devant la grandeur de la grâce de Dieu. Les autres se taisent par discrétion et délicatesse vis-à-vis de leur entourage. Le Seigneur s’est manifesté aussi très généreux pour notre communauté des Capucins en nous envoyant deux candidats.
Le plus important est qu’une communauté fraternelle s’est formée dans cet espace entre nos vies et le Tableau qui est si prometteur. Notre formule, la Miséricorde Divine et l’office de lecture se sont bien coulés dans l’esprit de l’année sainte. Les psaumes, les lectures bibliques et le journal de Ste Faustine nous ouvraient à l’action de la grâce divine pour nous- mêmes et pour les autres. Je voudrais remercier tous les fidèles de notre oratoire qui ont par leur présence et leur participation aux lectures, chants et prières, également par le don de beaux décors floraux, bougies, honoré et imploré la Miséricorde divine.
Au terme de cette année nous n’avons qu’un désir que cet office devienne perpétuel. Pour certains notre rythme était épuisant, pour les autres ennuyeux, d’aucun ne sont pas arrivés à dépasser leur méfiance, cette incapacité à faire confiance à celui qui nous dit ‘Jésus j’ai confiance en toi’.
Pour ma part dès le début, j’ai fait confiance d’abord à Jésus et aux personnes invitées à nous rejoindre. On n’était pas déçu. Notre petite victoire sur nos égoïsmes et petitesse nous invite à faire encore plus de confiance à celui qui est Miséricordieux. Le mauvais ne tardait pas à passer parmi nous, c’est une expérience qui nous prouve qu’il était jaloux. L’Eglise locale ne montrait aucun intérêt pour notre dévotion.
Grace à ce blog les fruits de nos prières étaient mises à la disposition de tous. Les visites se sont multipliées et le nombre de pays a augmenté. Nous ne pourrions pas ni fermer notre oratoire ni ce blog, il faudrait que l’œuvre de la Miséricorde continue son propre plan à travers nous et les autres groupes et communautés.
Puisque nous avons appris à Lui faire confiance cela se traduira par les nouvelles initiatives communautaires et individuelles toujours par souci que la Miséricorde puisse toucher beaucoup de cœurs. ‘La nuit de Nicodème’ c’est-à-dire la possibilité de la confession le vendredi soir en est le résultat.
Laissons le Seigneur agir et réaliser ses volontés.
Deo gratias ! Que le Seigneur soit loué et béni par sa Miséricorde qu’il nous a manifestée.
Rendez grâce au seigneur car il est bon, car éternel est son amour.

P.S. Notre affichette si connue maintenant ne perd rien de son actualité. Son intitulé est désormais chapelet perpétuel de la Miséricorde.
Chambéry le 20 novembre 2016

Pour lancer le diaporama, cliquez sur une vignette

YoxView thumbnail YoxView thumbnail YoxView thumbnail YoxView thumbnail YoxView thumbnail YoxView thumbnail YoxView thumbnail YoxView thumbnail