funérailles de frère Jean-Paul Jodin

Ce jour 24 septembre 2018, à 19 h,

Notre frère Jean-Paul Jodin est décédé,
âgé de 84 ans,
à l’infirmerie du couvent Saint-Marc
à Gueberschwihr
où il était aumônier.

La Messe des obsèques sera célébrée jeudi 27 Septembre à 14h 30
en la chapelle du couvent Saint-Marc.
L’inhumation aura lieu au cimetière du couvent Saint Marc.


Notre frère Jean Paul JODIN est né le 05 août 1934 à Metzervisse (57) dans une famille de cinq enfants dont une sœur. Il est entré à l’école des Missions en 4e en septembre 1949 et après son année de philosophie, c’est à Saint-Nicolas-de-Port qu’il a débuté son noviciat le 3 octobre 1954 y prenant le nom de Frère Athanase. Le 4 octobre 1955, il a émis ses premiers vœux et il est allé au couvent de Bitche pour y faire ses deux ans de philosophie. A Hirsingue, en Septembre 1957, il fait sa 1ère année de théologie et part en juillet 1958 pour le service militaire. Il effectuera ses derniers 6 mois en Algérie jusqu’en novembre 1960. Il revient à Hirsingue pour 3 ans de théologie au cours desquels il émet sa Profession solennelle le 1° mai 1961 et est ordonné prêtre le 3 mars 1963.
Durant l’année 1963-64, il effectue l’année de Pastorale à Lyon. Il rentre à Strasbourg-Koenigshoffen, professeur à l’école des Missions, et obtient sa licence à la Faculté de Théologie de Strasbourg. En octobre 1967, il est à Paris à l’Institut Supérieur de Catéchèse. En octobre 1969, il part à Madagascar, à Antsakabary et ensuite à Ambanja en 1973. Rentré en congé en septembre 1974, il reste en France et est affecté à l’équipe de secteur de Forbach et est en communauté à Vieille-Verrerie. En septembre 1979, il devient aumônier du lycée Jean de Pange à Sarreguemines. En septembre 1988, il est élu Conseiller et Vicaire Provincial et en juillet 1989, il est nommé vicaire du Couvent et curé de la Paroisse Saint-François d’Assise de Colmar. Nommé Provincial le 30 septembre 1993 par le Définitoire général de Rome, il sera élu provincial par le chapitre de la Province en novembre 1996. Au terme, il devient curé à Weiler, mais en septembre 2000, il se met au service du diocèse et prend la charge de l’animation spirituelle au Mont-Sainte-Odile, tout en continuant le service du diaconat permanent jusqu’à Pâques 2001. A partir d’octobre 2001, Il réside à Strasbourg et devient aumônier de la clinique Sainte-Anne, tout en assurant l’assistance spirituelle chez les sœurs de la Charité (Toussaint), le service du diaconat et des récollections et des retraites. C’est enfin en 2009 qu’il est nommé aumônier chez les sœurs de Saint-Marc à Gueberschwihr, service qu’il a assuré jusqu’à fin août malgré sa santé déficiente. Nous remercions profondément la communauté des sœurs qui lui ont donné la joie de terminer sa vie chez elles, fin qu’il a très consciemment vu venir.
Notre frère termine ainsi son chemin de vie emporté par la maladie durant lequel il a voulu marcher avec le Seigneur en lui consacrant sa vie. Avec sa famille, ses amis et la communauté des sœurs, nous le confions à la bonté du Seigneur qui connaît le cœur de chacun en ses diverses facettes. « A qui irions-nous, Seigneur, tu as les paroles de la vie ! »